Le GROUPE ATLANTIC alerte sur le comportement illégal des autorités fiscales ukrainiennes vis-à-vis des entreprises étrangères implantées localement

PARIS–()–Le GROUPE ATLANTIC, implanté en Ukraine à Odessa depuis 2008, exploite un site de production (chauffe-eau électriques et radiateurs électriques) destiné au marché local et à l’export.

Aujourd’hui, le GROUPE ATLANTIC rencontre un problème majeur sur la partie export de son activité pour laquelle UKRATLANTIC ne parvient pas à obtenir le remboursement des crédits de TVA qui lui sont dus par l‘administration fiscale du pays.

Depuis aout 2017, le montant de TVA due s’élève à 1,5 millions d’euros (42 MUAH), et augmente chaque mois.

Ce non-remboursement des crédits de TVA export entraine de graves risques financiers pour le GROUPE ATLANTIC et au-delà pour toutes les sociétés étrangères et particulièrement françaises qui pourraient être victime de la même situation.

Le GROUPE ATLANTIC a entrepris de nombreuses démarches auprès de l’administration ukrainienne et a sollicité l’appui du Conseil du médiateur des entreprises sans parvenir à débloquer la situation en dépit des recommandations du Médiateur au bureau des impôts d’Odessa d’agir conformément à la loi.

Face à l’inaction des autorités ukrainiennes et compte-tenu de ce comportement illégal qui mettent en péril le modèle économique de l’entreprise, la direction générale du GROUPE ATLANTIC se voit contrainte d’envisager de stopper immédiatement son activité d’exportation et par conséquent réduire drastiquement son Chiffre d’Affaires et ses effectifs en Ukraine.

A propos de GROUPE ATLANTIC

Groupe international d’origine française, expert en équipement de confort thermique.

GROUPE ATLANTIC en bref :

  • 8 000 collaborateurs dans le monde
  • 1,85 Mrd€ de chiffre d’affaires
  • 25 sites industriels, dont 11 en France
  • Produits commercialisés dans plus de 70 pays

UKRATLANTIC en bref :

  • 225 collaborateurs en Ukraine
  • 29 millions d’euros de chiffre d’affaires en Ukraine (11 millions pour le marché local et 18 millions pour l’export)
  • Depuis 2008, 41 M€ (400 MUAH) ont été investis sur le site d’Odessa.

www.businesswire.com/news/home/20190312005831/fr/?feedref=JjAwJuNHiystnCoBq_hl-bV7DTIYheT0D-1vT4_bKFzt_EW40VMdK6eG-WLfRGUE1fJraLPL1g6AeUGJlCTYs7Oafol48Kkc8KJgZoTHgMu0w8LYSbRdYOj2VdwnuKwa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">HTML</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>