UAS de St Pölten : un logiciel contre le minage de cryptomonnaie

ST. PÖLTEN, Autriche, 14 mars 2019 /PRNewswire/ — C’est un phénomène que nous connaissons presque tous : vous naviguez sur le Web et soudainement, votre ordinateur ralentit et tourne à plein régime. Cela pourrait être le fait de ce que l’on appelle le minage de cryptomonnaie, c’est-à-dire l’accès aux ressources d’un ordinateur pour générer des cryptomonnaies à l’insu de l’utilisateur. En réponse, l’UAS de St Pölten a développé le logiciel open source « CoinEater », qui empêche tout accès indésirable et est disponible sous forme de module d’extension pour Firefox et Chrome.

Comme le minage est un processus très gourmand en ressources, ce « cryptojacking » peut réduire la durée de vie de la batterie des appareils mobiles. « Généralement, des appareils très performants sont utilisés pour générer des cryptomonnaies. En répartissant le minage entre de nombreux appareils moins puissants, le cryptojacking constitue une nouvelle forme de menace sur Internet », explique Sebastian Schrittwieser, directeur de l’Institut de recherche sur la sécurité informatique à l’UAS de St Pölten, qui a aidé à développer le logiciel.

Recherche continue de nouvelles menaces 

Un scanner mis au point par l’Institut de recherche sur la sécurité informatique cherche automatiquement les cas de cryptojacking sur Internet à intervalles réguliers. Les chercheurs ont parcouru plus d’un million des sites web les plus populaires et ont découvert que plus de 3 000 sites minaient des cryptomonnaies à l’insu de leurs utilisateurs.

« L’utilisation de telles techniques est légitime si les utilisateurs du site web y consentent, par exemple, pour masquer des publicités », déclare Schrittwieser. Le cryptojacking, en revanche, est une utilisation frauduleuse des appareils des utilisateurs.

« Même si Coinhive, le plus grand fournisseur actuel de logiciels de minage en ligne, va bientôt cesser d’offrir ses services, le problème ne sera pas complètement éliminé et le minage pourrait devenir rentable à nouveau», explique Sebastian Schrittwieser. Et le scanner mis au point peut détecter d’autres logiciels de minage de cryptomonnaie et reconnaît également un autre phénomène nouveau sur Internet : la fraude au pop-up. Lorsqu’ils visitent des sites web, les utilisateurs sont confrontés à des fenêtres contextuelles contenant des publicités ou des messages courts les renvoyant vers des offres payantes ou des programmes malveillants, qu’ils doivent s’efforcer de fermer une par une.

Téléchargez le module d’extension pour vous protéger contre le minage de cryptomonnaie

www.coineater.io 

Projet de recherche PriSAd 

Le logiciel CoinEater a été mis au point à l’UAS de St Pölten dans le cadre du projet de recherche PriSAd (confidentialité et sécurité dans la publicité en ligne) et est financé par l’Agence autrichienne de promotion de la recherche (FFG). La société de sécurité informatique Nimbusec est partenaire du projet.

research.fhstp.ac.at/projekte/privacy-and-security-in-online-advertisement 

Université de sciences appliquées (UAS) de St Pölten

www.fhstp.ac.at/en 

Logo : mma.prnewswire.com/media/834319/Fachhochschule_St_Poelten_Logo.jpg

Contact :
Mag. Mark Hammer
Chef de la section presse 
Marketing et communications 
St. Pölten University of Applied Sciences
T : +43/2742/313 228 269
M : +43/676/847 228 269
E : [email protected]  
I : www.fhstp.ac.at/de/presse  
Photos presse : www.fhstp.ac.at/en/press/press-photos-logos  
Facebook : www.facebook.com/fhstp  
Twitter : twitter.com/FH_StPoelten

Related Links

www.fhstp.ac.at/en

SOURCE Fachhochschule St. Pölten

www.prnewswire.com:443/news-releases/uas-de-st-polten-un-logiciel-contre-le-minage-de-cryptomonnaie-838345823.html

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">HTML</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>